Abus sexuels sur personne mineure : une cellule d’écoute pour les Pays de La Loire

Dans le cadre de la lutte contre les abus sexuels et la pédophilie, le Pape François a publié le 8 mai 2019 un décret qui vient renforcer la législation et oblige à des signalements dans les plus brefs délais. Des cellules d’accueil et d’écoute des victimes ont été créées dans les diocèses de France dès 2016. Pour La Mayenne, celle-ci est regroupée avec les cinq diocèses des Pays de La Loire. 
L’adresse : paroledevictimespaysdeloire@gmail.com

Les nouvelles normes apportées par Rome

Le Motu proprio de François, “Vos estis lux mundi”, établit de nouvelles procédures pour signaler les cas de harcèlement et de violence. Évêques et supérieurs religieux doivent rendre compte de leur travail. Le texte introduit l’obligation pour les clercs et religieux de signaler les abus. Chaque diocèse devra se doter d’un système facilement accessible au public pour recevoir les signalements. 

Textes et explications sur Vatican news

Une seule adresse pour les diocèses des Pays de La Loire

Dans le cadre de la lutte contre les abus sexuels sur mineurs, une cellule d’accueil et d’écoute à été constituée, pour les diocèses d’Angers, Laval, Le Mans, Luçon et Nantes, par Mgr Jean-Paul James, évêque de Nantes, le 8 juin 2016 à l’intention de victimes d’abus sexuels, mineures au moment des faits commis par des personnes ayant reçu une mission ecclésiale. 

Cette cellule est composée d’un ancien magistrat, d’un psychologue, d’un psychiatre, d’un avocat et d’une infirmière scolaire.

Toute personne ayant besoin de s’adresser à cette cellule peut écrire à l’adresse suivante : paroledevictimespaysdeloire@gmail.com

 

Site national
Site diocésain