Cette année, la Semaine missionnaire mondiale se tiendra du 14 au 21 octobre. Elle se clôturera en la fête de saint Jean-Paul II. Cette semaine-là, 30 Mayennais seront en “visitation” en Côte-d’Ivoire.

Depuis 1926, toutes les paroisses catholiques du monde sont invitées à célébrer le dimanche missionnaire mondial et à participer à la quête mondiale des Oeuvre pontificales missionnaires. La collecte permet à l’Eglise de vivre et de favoriser l’annonce de l’Evangile sur les cinq continents. Le thème de cette édition 2018 :  « J’ai soif de toi. Viens ! »

Bon temps missionnaire à tous !

Une visitation en Côte-d’Ivoire

Depuis plus de dix ans, le diocèse de Laval a la chance d’accueillir des prêtres missionnaires étrangers. Plusieurs sont ivoiriens. L’an dernier, Mgr Scherrer avait effectué une première visitation. Cette année, 29 Mayennais vont partir découvrir le pays des Pères Dominique Traoré (Ambrières), Félix Coulibaly (Gorron), Félix Kinaya (Craon). Ils y retrouveront d’autres prêtres retournés dans leur pays, Innocents, Maurice, Barnabé, souvenez-vous.

Quoi de plus normal après tout que d’aller découvrir leur culture, leur climat ! Et leur pratique liturgique qui risque d’éveiller bien des désirs…

Un voyage à la dimension de l’Eglise universelle

C’est une visitation, une découverte, une reconnaissance aussi, souligne Père Pierre-Marie Perdrix, curé de St-Martin de Mayenne-Moulay, à l’initiative de ce projet, avec les pères ivoiriens. Notre but est surtout de développer des relations pour l’avenir, non seulement entre évêques ou entre prêtres, mais entre Églises, entre communautés chrétiennes, pour que tous, nous vivions à la dimension de l’Eglise universelle.

Depuis 2002, le diocèse de Laval a reçu une vingtaine de prêtres étrangers, et particulièrement de la Côte-d’Ivoire.

“J’ai soif de toi, viens !”

Pour cette édition 2018, le message de cette semaine mondiale missionnaire par le Pape François s’adresse particulièrement à la jeunesse, en communion avec le synode qui se tient actuellement à Rome jusqu’à la fin du mois.

Pour bien entrer dans la semaine mondiale missionnaire et méditer sur ce thème.